Enseignante de SVT depuis plus de 20 ans, le fonctionnement de l'humain confronté à un apprentissage me passionne. L'avènement des neurosciences ces dernières décennies m'ouvre quotidiennement à des découvertes sur celui-ci. En plus de cette approche d'orientation scientifique, la subjectivité d'un individu face à des difficultés d'apprentissages, qu'elles soient scolaires ou de vie, m'a poussée à m'intéresser particulièrement à l'importance des différences individuelles.

 

Cette recherche personnelle s'est trouvée imbriquée dans une difficulté de vie en 2013. Le décès de mon père m'a rendu indispensable un travail sur le deuil et l'apprentissage de cette absence nouvelle et brutale. C'est dans ces conditions que j'ai rencontré l'hypnose, d'abord à travers l'auto-hypnose (janvier 2016 auprès des Docteurs J.Becchio et V. Perrin) puis avec la street-hypnose (février 2016) et enfin avec l'hypnose d'accompagnement.

 

Les résultats surprenants de cette boite à outils sur mon propre quotidien et sur celui de mes proches et collègues m'ont poussés à l'explorer plus encore. Ainsi, je me suis formée à l'A.R.C.H.E (Académie de Recherche et de Connaissances en Hypnose Ericksonienne) en 2017.

 

Validée en tant que praticienne en hypnose depuis août 2018, je reste en formation continuelle, tant à travers mes lectures (psychologie, neurosciences, TCC, sciences de l'éducation, épistémologie, anthropologie, philosophie...), mes formations au sein de l'A.R.C.H.E (neurosciences et psychopathologie, hypnose stratégique, systémique et hypnose conversationnelle) que lors d'études en psychologie. J'ai ainsi eu l'occasion de réaliser un stage en centre psychothérapeutique auprès d'enfants en difficultés. Je m'implique également dans des projets utilisant l'hypnose dans le domaine de l'apprentissage scolaire et dans le domaine des sports collectifs (ayant moi-même un passif important dans ce domaine).

 

Forte de cette expérience et de ma vocation d'accompagnante, je vous propose des clés pour apprendre à utiliser l'hypnose dans votre quotidien, afin de vous libérer de comportements sclérosants et de retrouver votre autonomie.

Le  signataire  s'engage,  en  dehors  de  son  travail  d'enseignement  ou  de  recherche,  à  respecter scrupuleusement  le  devoir  de  confidentialité  vis  à  vis  des  personnes  qui  le  consultent. L’hypnose est un outil de communication et de changement. Les accompagnements par l’hypnose ne sauraient se substituer à un traitement ou à un suivi médical. Le praticien en hypnose n’est ni médecin, ni psychologue. Seul, un médecin est habilité à poser des diagnostics, à prescrire ou à supprimer un traitement médical.